Actualités et agendas

Un passage piéton 3D expérimenté à Cébazat

11/12/2018 Mobilité

La Métropole vient d’installer un passage piéton 3D sur le Cours des Perches, à Cébazat. Ce dispositif, déjà expérimenté à Clermont-Ferrand, permettra de renforcer la sécurité sur cette voie particulièrement fréquentée.

Depuis la semaine dernière, les automobilistes qui empruntent le Cours des Perches à Cébazat sont interpellés par un étonnant dispositif. Le passage piéton en face de la mairie, a été en partie transformé. Cinq bandes 3D ont été posées par la Métropole, pour un effet visuel dans le sens Blanzat-Gerzat. Un axe qui reçoit en moyenne 2 329 véhicules par jour.

Cette installation en trompe-l’œil, réalisée à la demande de la Ville de Cébazat, invite les automobilistes et les piétons à plus de vigilance. Tout comme à Clermont-Ferrand, elle a pu être réalisée grâce à l’appui technique du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), un organisme d’État en charge notamment des questions de sécurité routière.

Attirer l'attention et diminuer la vitesse

Le dispositif en trois dimensions a été thermocollé. « Il s’agit en fait d’une résine que l’on chauffe et qui adhère au sol », explique Florian Magne, qui travaille pour la Direction de l’espace public et de la proximité de Clermont Auvergne Métropole. Plus cher qu’un passage piéton « classique » peint sur la chaussée, le passage 3D est aussi beaucoup plus durable. « Il a une durée de vie d’environ 3 à 4 ans, tandis qu’il faudra repasser de la peinture tous les ans sur un passage piéton classique ».

Avec cette signalétique expérimentale, le Cerema, la Métropole et la Ville de Cébazat espèrent faire changer les comportements des usagers de cette voie sur laquelle la circulation est limitée à 30 km/h. Cet effet de relief, sensé attirer l’attention des automobilistes, pourrait les conduire à diminuer leur vitesse. C’est en tout cas ce qui sera analysé grâce aux relevés ponctuels réalisés dans les deux prochaines années.