Actualités et agendas

MyBus fait son chemin

13/05/2019 Mobilité

Lauréats du concours Auvermoov du Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise (SMTC-AC) en 2016, Franck Raynaud et Frédéric Pacotte développent MyBus dans toute la France. Cette application qui permet, entre autres, de dématérialiser les tickets de bus et de tram est pleinement opérationnelle sur la Métropole clermontoise.

Obtenir des horaires actualisés en direct sur le réseau, des statistiques sur les différentes lignes, calculer son itinéraire, intégrer et échanger avec la communauté des usagers du réseau et surtout, acheter son ticket de bus ou de tram directement sur son smartphone. MyBus est une application complète et gratuite qui change la manière de concevoir son trajet en transports en commun.

À l’origine de ce projet, deux Auvergnats associés dans une boîte de communication digitale et soucieux de proposer des solutions aux problématiques de mobilité sur tout le territoire français, voir au delà. Aujourd’hui, MyBus emploie 16 personnes et se déploie sur 156 réseaux français dans la version originale, à savoir le guide horaires et le calcul d’itinéraires. Ce qui en fait « la 1ière application française en nombre de réseaux », souligne Franck Raynaud.

Sur ces 156, « plusieurs dizaines sont équipés de la solution e-ticket », la deuxième fonctionnalité lancée par MyBus. C’est notamment le cas du réseau clermontois où l’application est utilisable dans sa version complète.

Plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs

En plus du guide horaire, « chaque utilisateur peut ainsi acheter son ticket de bus ou de tram, son carnet de 10, ou même un abonnement mensuel directement sur son smartphone. Il n’aura ensuite qu’à flasher un QR code en entrant dans le bus ou le tram pour valider son titre de transport. »

Partout en France, « plusieurs centaines de milliers d’usagers ont déjà adopté l’application », explique Franck Raynaud. L’entrepreneur et son associé espèrent maintenant lui ajouter d’autres fonctionnalités pour « accélérer le déploiement en France » et apporter, localement, « des services innovants et inédits ». En parallèle, la société basée au Bivouac, à Clermont-Ferrand, et au Puy-en-Velay, tente l’aventure à l’étranger. Des tests sont lancés ou en passe de l’être sur des réseaux au Canada et en Malaisie.

+infos sur www.mybus.io