Les disciplines : danse

Initiation :

Avant d'entrer dans la découverte de la technique de la danse, l'enfant, doit dans sa 7ème année, suivre une année qui lui permettra de mieux appréhender les caractéristiques de chacune des disciplines de danse et ancrer ainsi solidement son choix.

Ce n'est pas encore l'âge de l'apprentissage de la technique, le corps de l'enfant n'étant pas encore prêt. En effet, la loi française n'autorise les débuts de la danse qu'à l'âge de 8 ans. Durant cette année d'initiation, l'enfant suivra 2 cours par semaine avec 2 professeurs différents, à l'issue de laquelle il fera le choix de sa discipline principale.

Disciplines :

  • Danse classique :
    Elle est l’héritière du ballet de cours et de la danse baroque. Les bases fondamentales de cette technique sont un travail de la maîtrise des pas et mouvements écrits et codifiés du ballet. Elle se caractérise par un grand sens esthétique de la ligne et de l’élévation du corps allant jusqu'au travail de pointes. C'est une danse recherchant la perfection du geste, l'alignement du corps, un sens de l' « en-dehors » et de l'ouverture des jambes et des pieds. Bien qu'étant une danse très codifiée et technique existant depuis près de 200 ans, elle reste vivante et créative comme l'on peut le voir au travers des créations de grand chorégraphes du XXème et XXIème siècle ( Béjart, Forsyght, Kilyan…).
  • Danse contemporaine :
    Elle tire son origine des danses dites « modernes » émergents au début du XXème siècle avec de grandes figures telles qu’Isadora Duncan. Cette danse libre s'inscrivant dans une démarche de rupture avec le ballet classique a évolué vers de nombreuses techniques et styles se nourrissant des auteurs qui l'on peu à peu façonnée. Elle se caractérise par une diversité de formes et de styles au service de fondamentaux tels qu'une grande liberté de la colonne vertébrale, une danse jouant avec la gravité et le poids du corps, une grande amplitude des gestes et un jeu avec les qualités de mouvements. La place de l'atelier et de l’expression de chacun au travers le travail d'improvisation font aussi partie des bases de cette danse aux multiples facettes reflet d'une résonance avec son temps et les autres arts. 
  • Danse jazz :
    Elle tire son origine dans les danses afro-américaines de la fin des années 1800. A partir des années 1940, les grands chorégraphes américains lui donnent ses lettres de noblesses au travers de comédies musicales ( West Side Story ...) puis l'arrivée du « modern'jazz » dans les années 50 apporte les fondamentaux de cette technique complexe et virtuose. La danse jazz s'appuie sur l’énergie, les rythmes syncopés, la dynamique du geste, un grand travail d'isolation ou de coordination du corps en relation à la musique jazz ou plus populaire, le tout en favorisant le « feeling » du danseur (c'est à dire sa capacité à jouer et interpréter les mouvements et à communiquer avec le spectateur). Danse du métissage par excellence, elle emprunte à toutes les danses pour enrichir sa palette. 
  • Danse hip hop :
    Faisant partie intégrante d'une culture Hip-Hop plus large ; cette danse est issue du courant d'un mouvement non violent né dans les années 1970 dans le quartier du Bronx de NewYork. La danse de la culture hip-hop est associée à sa musique (faite de mixes, de rap, de scratch, de samples et de beatbox) . Elle est constituée de nombreux styles de mouvements comme le break, le locking, le popping, le jeu lors de « Battles » (temps de défis et d'improvisations)… tout en restant dans une recherche d'évolution en empruntant notamment à la danse contemporaine et au jazz. 
  • Danse claquettes :
    Parfois considérée comme une danse, parfois comme de la musique, elles tirent ses leurs origines aussi bien des danses traditionnelles européennes ( danse des sabots frappés , gigues irlandaises… ) qu'africaines. Le point commun de toutes les origines de cette danse est le travail de frappe du pieds au sol produisant des sons proche du travail d'un percussionniste. Aujourd’hui, cette danse est aussi l'une des plus caractéristiques des « comédies musicales américaines ». C'est ce mélange de genres et de style qui ont fait de cette danse une danse vivante, ludique, joyeuse, technique et actuelle très complémentaire aux autres styles. 
  • Danse traditionnelle :
    Elle est issue des danses populaires et paysannes spécifiques à chaque région. Elle se caractérise par des danses de groupe ou des danses à deux où différentes combinaisons de pas, marches ou rythme de pieds exécutés en lien étroit avec la musique traditionnelle. Ce lien fort musique et danse est la base de cette danse festive, riche et variée tant les styles de danses peuvent être multiples selon les régions. Une part belle à la danse auvergnate et à une danse faite pour les bals traditionnels sont transmises sans pour autant figer cette danse dans le temps d'avant. 

Cycle à orientation professionnelle (COP) : Danse

 

____
A voir aussi : cursus et organisation