Actualités et agendas

Un nouveau réseau de chaleur à Saint-Jacques, Aubière et Beaumont : travaux à partir du 7 novembre

04/11/2022 Réseaux de chaleur

Dans le cadre de son schéma de transition énergétique et écologique, Clermont Auvergne Métropole agit activement en faveur du développement des énergies renouvelables. Après l’extension et l’interconnexion des deux réseaux de chaleur urbains clermontois, un réseau supplémentaire permettra, progressivement jusqu’en 2026, de raccorder plus de 10 00 équivalents-logements, diminuant ainsi fortement l’empreinte carbone du territoire. Les travaux débuteront dès le 7 novembre.

70 km de réseau et 20.000 équivalents-logements raccordés d'ici 2026

En cours d'extension et de déploiement, les réseaux de chaleur de la métropole clermontoise afficheront d’ici 2026 une longueur totale de 70 km et desserviront plus de 20.000 équivalents-logements. Ce développement permettra d’économiser environ 25.000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent du retrait de 10.000 voitures thermiques. La Métropole met ainsi en place un nouveau service public de chaleur renouvelable pour emmener son territoire vers la neutralité carbone. L’investissement total de ces projets est de près de 65 millions d’euros, avec le soutien de l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME).

À ce jour, les travaux d’extension du réseau de chaleur urbain du quartier de la Gauthière par le délégataire CLERVIA, filiale de Dalkia (groupe EDF) sont achevés. Le réseau alimentant les quartiers de Croix-de-Neyrat, Champratel et les Vergnes, géré par le délégataire ECLA, filiale de ENGIE Solutions, desservira, dès cet automne les quartiers République et de la gare.

Le nouveau réseau CLAUVAÉ

Pour accélérer la transition énergétique du territoire, la Métropole et ses partenaires créent un réseau de chaleur au sud du territoire pour desservir principalement le quartier Saint-Jacques et une partie des communes d’Aubière et de Beaumont, intégrant ce faisant l’actuel réseau de chaleur de Beaumont dont la Délégation de Service Public arrive à échéance fin 2023. Ce projet est à l’heure actuelle l’un des plus gros de ce type au niveau régional, permettant à la Métropole clermontoise de contribuer sensiblement aux objectifs nationaux et d’être parmi les territoires les plus actifs sur ce sujet.

L’énergie, issue en majorité de l’unité de valorisation énergétique du Valtom (incinérateur de déchets ménagers) qui entre dans la catégorie des énergies de récupération, alimentera le Campus des Cézeaux, le CHU Gabriel Montpied, le Centre Jean-Perrin, le CROUS ainsi que de nombreux équipements publics et logements collectifs.

Ce réseau sera géré par une structure nouvelle, une société d’économie mixte à opération unique (SEMOP), créée spécialement pour ce projet dans le cadre d’un partenariat entre la Métropole et la société Idex, retenue à l’issue d’un processus de mise en concurrence. Cette société a pour nom Clauvaé (Clermont Auvergne Valorisation Énergétique). Le réseau affichera une longueur de 33 km (dont 25 nouveaux km) et permettra d’alimenter en chauffage et en eau chaude 10 000 équivalents logements. Il prévoit un rythme de travaux soutenu avec 14 km de réseau en 2023 et 9 km en 2024.

Travaux : des dispositifs pour limiter la gêne occasionnée

Tout au long des chantiers, une signalétique adaptée et des déviations seront mises en place pour orienter les automobilistes et les cyclistes à l’approche de la zone de travaux. Des dispositifs sont prévus pour maintenir l’accès aux piétons, aux riverains, aux véhicules de secours et aux commerces qui resteront ouverts durant cette période.

Une semaine avant le début des travaux, du stockage pourra être mis en place dans les rues concernées, perturbant ainsi le stationnement. Tout sera donc mis en oeuvre pour que la gêne occasionnée soit la plus réduite possible.

Les usagers peuvent s’informer sur les travaux en se rendant sur clermontmetropole.eu : rubriques « Habiter se déplacer > Voirie et espace public > Travaux » et « Les grands projets > Extension des réseaux de chaleur urbains » et sur www.reseauchaleur-clauvae.idex.fr (site en cours de construction).

 

Première phase de travaux boulevard Lafayette, avenue des Landais et rue des Courtiaux, à compter du 7 novembre 2022

 

Plan global du réseau de chaleur urbain Clauvaé à l’issue des travaux

 

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur urbain ?

Les réseaux de chaleur constituent un levier capital de la stratégie énergétique territoriale. Ils permettent de mutualiser les moyens de production d’énergie, tout en améliorant leur efficacité et en réduisant les niveaux d'émissions de polluants par rapport à des solutions individuelles. Ils sont surtout un vecteur privilégié pour développer les énergies locales, renouvelables ou de récupération.

>> En savoir plus sur les réseaux de chaleur

 

 

À propos d'IDEX :

Avec un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2022, Idex est aujourd’hui le leader indépendant de l’énergie bas carbone du bâtiment dans les territoires. Avec 5 300 collaborateurs, IDEX s’engage pour une énergie utile, locale, décarbonée et compétitive qu’il :
- valorise via les déchets ménagers, la biomasse, la géothermie, le solaire, la chaleur perdue dans la perspective de développer tout le potentiel de chaleur et d’électricité renouvelables des territoires;
- distribue sous forme de chaleur et de froid via des réseaux urbains;
- produit pour les utilités industrielles en circuit court, répondant à leurs besoins de flexibilité;
- promeut pour accompagner la rénovation énergétique des bâtiments et favoriser la sobriété des usages.