Actualités et agendas

La voie de tram c’est… juste pour le tram !

01/10/2019 Mobilité

La T2C, le SMTC et la Métropole lancent une vaste campagne de sensibilisation aux usages et non usages de la voie de tramway. Le message est clair : « Piétons, cyclistes, automobilistes… Pour votre sécurité, n’utilisez pas la voie de tramway ».

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 6 000 personnes (piétons, cyclistes, motocyclistes…) empruntent chaque jour les voies de tramway sans y être autorisées ; 55 accidents et incidents ont été recensés en 2018 ; avec un tram en moyenne toutes les 3 minutes, ceux qui empruntent la plateforme ne perçoivent pas le danger : la voie leur paraît libre, or un tramway pèse plus de 30 tonnes et a besoin de 70 mètres pour s’arrêter. Le danger est bien réel et c’est pour cette raison que la plateforme est interdite. Au quotidien ces pratiques non autorisées exposent les conducteurs de tramway à un stress permanent.

Pour la sécurité de tous, la T2C, le SMTC et la Métropole renforcent la communication dans le but de mieux sensibiliser, informer et convaincre le public de ne pas emprunter la plateforme du tramway. Un mode de transport, qui depuis 2006, permet chaque jour à près de 80 000 voyageurs d’effectuer leurs déplacements.

Quelles sont les pratiques à risque et non autorisées ?

  • Les piétons qui circulent sur la voie et traverse sans vigilance, de plus en plus souvent isolés de leur environnement par l’écoute de musique ou l’utilisation de leur téléphone portable.
  • Les deux-roues motorisés empruntent la voie de tram pour éviter un feu routier ou un ralentissement de la circulation sur la voie générale.
  • Les cyclistes et les trottinettes qui utilisent la voie de tram comme une piste cyclable, parfois en écoutant de la musique. Certains pratiquent même le « tram surfing » qui consiste à s’accrocher au tramway pour se faire entraîner.
  • Les voitures qui franchissent un carrefour en dépit de la signalisation et qui empruntent la voie de tram pour éviter une contrainte sur la voie de circulation générale.
  • Les camions et camionnettes qui ont des comportements similaires aux voitures et qui, dans certains secteurs, stationnent trop près de la voie de tram ou à cheval sur cette dernière.

Le franchissement de la plateforme : mode d’emploi

  • La plateforme de tramway peut être franchie à certaines intersections uniquement. Elle ne peut être franchie pour réaliser des demi-tours par exemple ou pour toute autre manœuvre. Pour traverser ses voies de tram à ces intersections, des feux routiers indiquent aux voitures si elles peuvent traverser. Côté tramway, il existe des feux spécifiques.
  • Un automobiliste, un cycliste ou tout autre véhicule ne doit s’engager dans la traversée que lorsque la voie est libre, même si le feu est vert. Sinon il risque d’être bloqué sur la plateforme.
  • La traversée des piétons, en station ou en voie courante, s’effectue aux passages piétons lorsque la plateforme est libre de toute circulation. En secteur piétonnier, il est interdit de circuler sur la plateforme, mais possible de la traverser, en s’assurant qu’aucun tramway n’approche.