Actualités et agendas

De nouveaux espaces de travail pour les plasticiens au sein du site culturel pluridisciplinaire La Diode

03/06/2022 Soutien aux associations

Répartis au sein de trois hangars de « La Diode », ces locaux adaptés et fonctionnels permettront aux artistes de travailler dans de bien meilleures conditions. Une initiative qui permettra aussi de renforcer la dimension pluridisciplinaire de cet équipement déjà occupé par plusieurs acteurs culturels du territoire.

Situé 190-194 boulevard Gustave-Flaubert à Clermont-Ferrand, le site culturel pluridisciplinaire « La Diode » accueillait jusqu’à présent quatre structures importantes de la vie culturelle clermontoise, à savoir l’association Videoformes, le pôle chorégraphique Boom’structur, un studio de répétition pour la musique acoustique géré par le Chœur Régional d’Auvergne et la Maison des Jeux, au sein de laquelle interviennent plusieurs associations.

Pour renforcer la dimension pluridisciplinaire du lieu, de nouveaux locaux ont été créés pour les plasticiens des associations « Artistes en résidence » et « Les ateliers ». Ils disposent désormais de trois hangars spécialement dédiés aux arts visuels. Un outil de travail qu’ils réclamaient depuis longtemps et qui complète les équipements culturels actuels de la métropole clermontoise.

« Artistes en résidence » bénéficie ainsi d’un vaste plateau de 280 m² modulable.

Le collectif « Les ateliers » dispose quant à lui de deux hangars d’une surface exploitable de plus de 1000m2, divisée en 17 ateliers individuels d’environ 35m2 ainsi que d’un espace « projet » disponible pour des structures ou artistes extérieurs.

En plus de leurs lieux de travail respectifs, les deux associations partagent des espaces communs et de l’équipement mutualisé, notamment 5 espaces “techniques” (atelier bois et métal, atelier peinture et produits chimiques, salle son, salle informatique, espace cuisson céramique) et un espace d’accrochage, qui pourra par exemple être utilisé pour préparer un montage d’exposition, des visites professionnelles ou des activités avec le public.

Les deux associations partagent également une mezzanine / salle de réunion, une bibliothèque, une cuisine équipée et un bar. Ces espaces de convivialité permettent une cohabitation quotidienne basée sur l'échange.

La proximité de ces 6 structures au sein de la Diode permettra de favoriser les collaborations et les mutualisations, ainsi que les mises en commun de savoirs et de savoir-faire, des réseaux et des publics. Une perspective qui trouve pleinement son sens dans le cadre de la candidature de Clermont-Ferrand et du Massif central au titre de Capitale européenne de la Culture 2028 dont le dossier sera déposé en fin d’année.

 


Maître d’ouvrage : Clermont Auvergne Métropole
Maître d’œuvre : CHM Architecte – Philippe Hebras

Montant total de l’opération : 1,22 millions d’euros
• Clermont Auvergne Métropole : 499 000 €
• Conseil régional Auvergne - Rhône-Alpes : 120 000 €
• FEDER : 606 000 €