Actualités et agendas

Propreté : tous concernés !

05/07/2018 Préserver, recycler...

En cette période de soldes, vous avez peut-être vu apparaître en ville des étiquettes tarifaires un peu particulières ce matin... La Métropole s'affiche en effet avec une campagne de sensibilisation à la propreté dans l'espace public.

La propreté est un enjeu central pour le quotidien de l’ensemble des habitants et pour l’attractivité de la Métropole. Dans le cadre de son plan propreté, Clermont Auvergne Métropole met en place une campagne de sensibilisation sur le centre-ville.

Avec l’objectif de rendre son territoire plus agréable à vivre, la Métropole s’engage pour l’amélioration de la propreté de l’espace public. Elle prévoit un ensemble de mesures concrètes et compte sur l’implication de chacun, élément indispensable pour mener à bien cette mission.
Toute une feuille de route a été écrite pour agir sur les pollutions visuelles, inscrire cette démarche dans le temps et faire de la propreté une véritable culture métropolitaine. Dans un premier temps, elle organise une campagne de sensibilisation avec l’installation d’étiquettes géantes à Clermont-Ferrand pour signaler les désordres et informer des actions conjointes avec la Ville.

LES TAGS
Les communes de la Métropole sont confrontées à la prolifération de tags sur l’espace public. Des actes d’incivisme qui coûtent du temps et de l’argent aux communes chargées de les effacer. Dans la ville-centre, 13 000 interventions ont été réalisées depuis un an, soit 70 000 m² traités par la société de nettoyage prestataire. Le budget annuel consacré à l’enlèvement des tags s’élève à 320 000 € et à 35 000 € pour l’enlèvement de l’affichage sauvage.

LES DEPOTS SAUVAGES
Les dépôts sauvages (déchets de types électro-ménagers, matelas, meubles…) encombrent parfois les trottoirs et certains points de collecte. La Métropole investit à hauteur de 880 000 € sur 2 ans pour installer des containers enterrés ou des claustras afin d’augmenter la capacité de stockage et limiter la pollution visuelle des déchets. Pour les déchets encombrants, 3 solutions sont proposées : le dépôt dans l’une des 7 déchetteries métropolitaines ; une collecte à domicile (04 63 669 669) ; le don aux associations.
LE TRAITEMENT DES DEJECTIONS CANINES
La Métropole et les communes investissent pour répondre aux problèmes des déjections canines sur l’espace public : création et entretien des canisettes, mise à disposition de sacs, ramassage des déjections par les agents de propreté, actions de sensibilisation. Un investissement estimé à 225 000 € par an.
LE TRAITEMENT DES MEGOTS ET LE REMPLACEMENT DES CORBEILLES EN PLASTIQUE
1 000 éteignoirs à cigarettes ont été installés sur les poubelles en plastique du centre-ville de Clermont-Ferrand et un budget de 307 000 € sur 3 ans est prévu pour remplacer les corbeilles en plastique ou les corbeilles dégradées.

 

 

Bien que la Ville de Clermont-Ferrand soit régulièrement classée parmi les villes les plus propres de France, toutes ces mesures viennent compléter le travail et l’investissement des agents de propreté qui pallient autant que possible les infractions commises sur l’espace public.

Cette première campagne est destinée à sensibiliser le plus grand nombre aux actions concrètes de la Métropole et invite à des comportements responsables pour embellir notre cadre de vie.

+ infos : retrouvez le dossier thématique propreté