Contact / vos questions

Comment sont organisées les collectes des déchets en porte à porte ?

En fonction de votre lieu d’habitation, vous disposez de 2 ou 3 bacs à déchets.

Comment dois-je présenter mon bac à la collecte ?

Les bacs doivent être sortis devant votre habitation le jour de la collecte (ou la veille au soir quand la collecte a lieu tôt le matin) et rentrée le plus tôt possible après le passage de la benne. Les bacs ne doivent pas rester en permanence sur la voie publique. Connaitre les jours de collecte.

J’ai un problème avec mon bac (trop petit, volé, cassé…)

Pour signaler un problème avec votre bac, il suffit de renseigner le formulaire.

Comment puis-je accéder aux déchetteries ?

Les 7 déchetteries de Clermont Auvergne Métropole sont ouvertes 7j/7 sauf jours fériés. L’accès se fait sur présentation du pass déchetterie. Demandez-le ici.

Comment évacuer des encombrants ?

Les personnes ne pouvant se rendre en déchetterie pour évacuer des objets encombrants (mobilier, électroménager…) peuvent faire appel au service d’enlèvement à domicile sur rendez-vous (dans la limite de 6m3, tarif dégressif : 10€/les 2 premiers m3).
Renseignements : 04 63 669 669 / dechets@remove-this.clermontmetropole.eu

Comment connaître la colonne à verre le plus proche ?

Plus de 560 colonnes à verre sont installées sur Clermont Auvergne Métropole. Pour connaître les plus proches de votre habitation ou les plus pratiques (sur vos déplacements quotidiens), consulter la carte.

Comment est financé le service de collecte des déchets ?

La Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères constitue le financement principal du service de collecte et de traitement des déchets ménagers.
Elle est calculée sur la même base que la taxe foncière sur les propriétés bâties, c'est-à-dire en fonction de la valeur locative cadastrale du logement. Ce n'est donc pas la production d'ordures ménagères par les habitants du logement qui conditionne le montant de cette taxe, mais la taille du logement.

Les matières recyclables issues des collectes sélectives (papiers, emballages, pots et bouteilles en verre) et des déchetteries (ferraille, carton) sont vendus à des industriels du recyclage ce qui permet de financer une partie du coût de la gestion des déchets.

Enfin, des soutiens sont par des éco-organismes (Citéo, Eco-mobilier, Eco-systèmes…) pour financer les dispositifs de collectes sélectives. Leur montant est calculé en fonction des tonnages recyclés. Plus la collectivité est performante, plus les soutiens sont importants.