Extension du Stade Gabriel-Montpied

L'extension du Stade Gabriel-Montpied s'insère dans une dynamique urbaine plus large à l'échelle du secteur Nord de la Métropole. En effet, le développement territorial du Nord de la Métropole se caractérise par différents projets, urbains (Champratel, les Vergnes), d'accessibilité et d'équipements publics

L'objectif est de doter le territoire d'un stade de 30 000 places à terme, équipement sportif faisant défaut sur le territoire pour accompagner le développement des clubs de football et de rugby et accueillir des événements sportifs internationaux

Le projet doit être pensé comme une opération globale afin de mettre en cohérence l'architecture, le fonctionnement et le développement du quartier. Il est donc important de s'orienter vers un concours unique, séquencé en plusieurs phases d'exécution, chaque phase ayant son autonomie constructive et financière.

Phase 1 :

Construction d'une tribune Est de 6 000 places assises intégrant les espaces suivants :

  • vestiaires joueurs et officiels
  • espaces réceptifs
  • salle de presse
  • poste de commandement
  • sanitaires et buvettes
  • espace sportif type gymnase
  • activités complémentaires en lien avec l'étude de programmation pour rechercher une dynamique urbaine entre le stade et les études du NPRU : salle polyvalente,espace professions libérales, espace services publics,locaux commerciaux.
  • aménagements extérieurs : parvis et contrôle d'accès (environ 10000m²), aire de stationnement parking (environ 12500m²), stationnement supporters, joueurs, officiels, secours, police, aire   régie   (environ 4000m²).

Au terme de la phase 1, le stade aura une capacité de 16 200 places dont 3 200 places sur structures modulaires (ce qui valide une homologation du stade pour la Ligue 1).

Les phases 2 et 3 du projet sont des tranches optionnelles qui feront l'objet de délibérations spécifiques du Conseil métropolitain. La phase 2 consisterait en la création de la tribune Sud avec création des virages de la tribune Est. La phase 3 consisterait en la réalisation de la tribune Nord.

Calendrier prévisionnel et financier de la phase 1

• 2019/2020 (concours et frais d'études) : 2 160 000 € HT
• 2021 (lancement des marchés de travaux) : 3 811 250 € HT
• entre 2022 et 2024 (travaux) : 23 885 000 € HT
La phase 1 sera menée en mode projet avec réactivation du Comité de Pilotage et du Comité Technique et l'ensemble des directions concernées.