Vidéos techniques et FAQ sur le compostage

La Métropole vous accompagne pour la mise en place d'un composteur individuel de jardin en répondant à vos questions les plus fréquentes.

1. Quels équipements propose la Métropole ?

La Métropole propose des composteurs individuels pour les personnes ayant un jardin, des composteurs de centre-bourgs et des composteurs d'immeubles.



3. Que peut-on composter et comment ?

Vous trouverez dans cette vidéo toutes les astuces de notre guide composteur pour faire un bon compost !



5. Comment faire pour composter une importante quantité de déchets de jardin en période saisonnière ?

Lorsqu’une quantité importante de déchets verts est à éliminer, rassemblez-les en tas et laissez le volume réduire par dessèchement, hors du composteur. Il est nécessaire de sectionner en tronçons de 2 à 3 cm maximum les branchages issus de vos tailles d'arbres et arbustes à l’aide d’un sécateur.

Cette étape est plus simple et rapide à l'aide d'un broyeur (à acheter, louer à un professionnel ou mutualiser entre voisin.e.s). Incorporez ensuite progressivement des petites quantités de ce tas en prenant soin de compléter avec les déchets alimentaires.

Une fois séchés, vous pouvez également utiliser vos déchets de jardins pour couvrir le sol (technique de paillage qui permet de maîtriser le désherbage et l’évaporation de l'eau du sol).



7. Pouvez-vous obtenir la mise à disposition d'un deuxième composteur lorsque le premier est plein ?

Clermont Auvergne Métropole livre un seul composteur par maison. Une fois plein, vous pouvez le vider et le laisser en tas (couvert d'une bâche) pour ses derniers mois de maturation.

Si vous avez commencé le compostage au moins 10 à 12 mois plus tôt, vous pouvez prélever le compost mûr situé au fond de l'équipement en enlevant la façade amovible.

Si vous préférez laisser la matière en maturation à l’intérieur, vous pouvez vous procurer un second composteur dans le commerce ou le fabriquer vous même !



9. Est-ce que les sacs biodégradables sont compostables ?



11. Est-ce qu'un composteur attire les rongeurs ?



13. À quoi sert un crible et comment en fabriquer un ?

2. Où et comment installer le composteur dans votre jardin ?

Idéalement, à l’abri d’une exposition trop forte au vent et de préférence à l’ombre. Ainsi votre compost ne sera ni trop humide, ni trop sec.

Posez-le directement sur le sol, sur un terrain plat. Astuce : bêchez légèrement l'emplacement de votre composteur (un carré d'environ 1m x 1m) avant la pose pour un démarrage plus rapide du processus.

Le montage est simple (réalisable par une seule personne), une notice et une clé de montage sont fournies. Le modèle livré ne comporte pas de charnières ni de poignée pour le couvercle.
  



4. Quels outils pour composter facile ?

Un outil nommé Brass-Compost est livré avec le composteur, il s'agit d'une tige métallique en forme de ressort qui vous permet de remuer en profondeur la matière en cours de dégradation.

Effectuer ce geste tous les 2 à 3 mois (afin de ne pas trop perturber le processus de fermentation - montée en température – ainsi que l’organisation des « décomposeurs ») ou plus fréquemment en cas d’odeurs désagréables.

Vissez dans les apports sur environ 30 cm, ou au maximum suivant le besoin d’aération, en positionnant vos mains sur les poignées en plastique et tirez vers vous ! Ce qui se trouvait dessous se retrouve dessus !

Nous recommandons également :

  • une griffe, à laisser à disposition dans le composteur ou à proximité afin de mélanger votre dernier apport (y compris de matière sèche) avec le précédent.
  • un arrosoir, utile pour humidifier le compost en cas de forte chaleur.
  • un tamis qui permet d’éliminer les éléments mal décomposés et d’utiliser un compost fin pour le rempotage de vos plantes et cultures en pot.
  • un contenant permettant de stocker une quantité suffisante de matière sèche (un mélange de feuilles mortes et/ou de broyat) peut être installé à proximité du composteur.
  • Le pack Compost est accompagné d'un guide complet et d'un bioseau (seau pour vos déchets de cuisine) avec sticker-mémo apposé sur le couvercle pour zéro erreur !



6. Le composteur livré par Clermont Auvergne Métropole vous appartient-il ?

Cet équipement est mis à disposition par la collectivité au même titre que vos bacs à déchets roulants. Le composteur est donc attribué à votre adresse et doit rester sur place en cas de déménagement.



8. Est-ce que composter produit des mauvaises odeurs ?



10. Est-ce qu'un composteur attire les mouches ?



12. Les agrumes se compostent-ils ?

Pour tout renseignement complémentaire :

Clermont Métropole dispose d’une équipe de deux guide-composteurs. Véritables experts de la transformation de la matière organique, ils accompagnent les projets de compostage et sensibilisent au jardinage naturel.

- compostons@remove-this.clermontmetropole.eu
- Séverine : 06 19 88 54 46
- Jean : 06 45 37 10 81