Transition énergétique et écologique

Donnez-nous votre avis

La qualité de l'air

Les particules fines constituent un des principaux polluants sur le territoire, à la fois en pollution de fonds et pics de pollution. Ces particules sont dues à la fois aux transports, mais également au chauffage au bois dans des cheminées ouvertes individuelles (pas les poêles à bois, ni les chaufferies collectives).

  • Quelles seraient selon vous la ou les priorités pour améliorer la qualité de l'air ? (exemple : créer une zone urbaine interdite aux véhicules les plus polluants, faciliter pour les particuliers l'acquisition de poêles à bois performants)
  • Que faites-vous déjà ou que seriez-vous prêt à faire pour améliorer la qualité de l'air ? (exemple : réduire l'usage de la voiture en ville, faire l'acquisition d'un poêle à bois performant si vous avez un foyer ouvert, etc)

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant un message, vous vous engagez à respecter les conditions d'utilisation et d'expression de ce site.
Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  • laurence - il y a 4 jours
    Interdire les voitures en proposant des navettes à la place (gratuite)
    Vegetaliser la ville
    créer des jardins et vergers
    je prendrais un vélo électrique si cetait gratuit pour un usage ponctuel car n'y vais pas assez pour prendre un abonnement et s il y en avait dans mon quartier (qui est sensė être eco mais ou il n'y a pas de pistes cyclables et ou les dizaines de voitures roulent à fond
  • Badel - il y a 5 jours
    Ne pas avoir de voiture en ville, ca serait possible. Encore faut il pouvoir acceder facilement à une voiture pour faire des courses en grande surface par exemple en peripherie de ville. Il faudrait donc developper un parc de voitures electriques à disponibilité des habitants pour ces usages occasionnels.
  • Badel - il y a 5 jours
    Pour reduire les pollutions sonores comme celles de l'air, les TC devraient montrer l'exemple et passer à l'electrique sous forme autonome ou de trolley comme à Lyon.
  • Lépron - il y a 2 semaines
    des vélos, des vélos, des vélos et donc des pistes cyclables.
    Des aides pour l'achat de vélos et scooters électriques
    des bus propres
    des voitures électriques à louer pour quelques heures sur le mode des C vélos
  • Olivier - à 20/11/2017
    Ma femme et moi circulons déjà à vélo le + possible.
    Tracer des pistes cyclables dès que la largeur de la chaussée le permet.
    Favoriser TOUS les 2 roues : vélo, moto, scooter, trottinettes...
    Changer les bus diesel par des bus électriques.
    Mettre à disposition des agents municipaux des vélos, des vélos électriques, des scooters, des tickets T2C...
    Inciter les entreprises et administrations de l'agglo à mettre à disposition de leurs employés des vélos, des vélos électriques, des scooters, des tickets T2C...
    A commencer par les signataires du PDE.
  • MF - à 27/09/2017
    Mettre en oeuvre des mesures coercitives contre les émetteurs de particules fines et autres polluants lors des pics de pollutions.
    Pour le quotidien, offrir une place à part entière aux cyclistes, et FAIRE RESPECTER les aménagements déjà en place. Je suis déjà une cycliste convaincue, mais le quotidien à deux roues n'est pas simple (stationnement sur bande cyclable, ....) et je comprends que certains puissent avoir des réticence à s'y mettre !