Transition énergétique et écologique

Donnez-nous votre avis

La qualité de l'air

Les particules fines constituent un des principaux polluants sur le territoire, à la fois en pollution de fonds et pics de pollution. Ces particules sont dues à la fois aux transports, mais également au chauffage au bois dans des cheminées ouvertes individuelles (pas les poêles à bois, ni les chaufferies collectives).

  • Quelles seraient selon vous la ou les priorités pour améliorer la qualité de l'air ? (exemple : créer une zone urbaine interdite aux véhicules les plus polluants, faciliter pour les particuliers l'acquisition de poêles à bois performants)
  • Que faites-vous déjà ou que seriez-vous prêt à faire pour améliorer la qualité de l'air ? (exemple : réduire l'usage de la voiture en ville, faire l'acquisition d'un poêle à bois performant si vous avez un foyer ouvert, etc)

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant un message, vous vous engagez à respecter les conditions d'utilisation et d'expression de ce site.
Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  • MF - il y a 3 semaines
    Mettre en oeuvre des mesures coercitives contre les émetteurs de particules fines et autres polluants lors des pics de pollutions.
    Pour le quotidien, offrir une place à part entière aux cyclistes, et FAIRE RESPECTER les aménagements déjà en place. Je suis déjà une cycliste convaincue, mais le quotidien à deux roues n'est pas simple (stationnement sur bande cyclable, ....) et je comprends que certains puissent avoir des réticence à s'y mettre !
  • Jt - à 20/09/2017
    Les priorités : développer le réseau de transport en commun ; créer des pistes cyclables dignes de ce nom.
    pour ma part, utilisation régulière de bus ou tram pour me rendre au travail ou centre ville.
  • vl - à 20/09/2017
    Pour réduire l'usage de la voiture, j'ai opté pour le train pour me rendre au travail.
    Mais pour faciliter l'utilisation des transports en commun, il faudrait renforcer le réseau de bus dans l'ensemble de l'agglomération.