Chaque geste compte. Triez, compostez, réutilisez.

Il était une fois, une petite fille que tout le monde aimait. Sa grand-mère, qui l’aimait bien plus encore, lui offrit une cape rouge, qui lui valut le surnom de Petit Chaperon rouge. Un jour, sa maman ayant cuit des galettes, lui dit : « Va voir ta grand-mère et porte-lui en une, ainsi que ce petit pot de beurre. La météo n’a pas été clémente, ses récoltes n’ont rien donné, ce panier lui changera les idées. »

Depuis un moment, le Petit Chaperon rouge était quelque peu réticente à l’idée de s’aventurer seule dehors. Il faut dire que le ciel semblait perdre la tête ! Entre averses, tempêtes et canicules, il offrait en un temps record toute l’étendue de ses talents. Alors qu’elle franchissait la porte, sa maman l’arrêta : « Profites-en, pour faire repriser ton habit, c’est important pour la planète de ne pas consommer à tout vent. ».

Pour se rendre chez sa grand-mère, le Petit Chaperon rouge devait traverser une forêt, l’une des seules à des kilomètres à la ronde qui avait su résister aux diverses catastrophes de ces dernières années. En passant dans le bois, un bruissement dans les feuilles l’arrêta : là, tapis dans l’ombre, un loup redoublait d’efforts pour qu’on ne le voit pas. « Que fais-tu ici ? », demanda le Petit Chaperon rouge, bien étonnée de voir un spécimen d’une espèce qu’elle pensait éteinte. Le loup savait qu’il pouvait être dangereux de s’approcher des hommes, mais le visage aimable de la jeune fille le rassura. « Je suis perdu, je ne sais plus où aller maintenant que mon habitat part en fumée. » Partageant son anxiété, le Petit Chaperon rouge lui répondit : « Eh bien, vois-tu, nous sommes deux ! » S’agenouillant à son niveau, elle lui proposa : « Que dirais-tu de faire un bout de chemin avec moi ? Nous trouverons de quoi écrire notre histoire et changer ce monde. »

ÉCRIVONS NOTRE HISTOIRE !

Plus que jamais, nous pouvons agir pour écrire notre histoire, chacun à son niveau. Le passage à l’action est l’affaire de tous, chaque geste compte. La lutte contre le changement climatique passe notamment par une gestion des déchets raisonnée et collective.

Clermont Auvergne Métropole vous propose 7 actions à mettre en place pour une bonne gestion de ses déchets.


 1.
 
  Je jette tous les emballages* (sans exception) en vrac dans le bac jaune : emballages en carton, en métal et en plastique

*Rappel : un emballage ménager est un objet destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre leur manutention, leur acheminement et à assurer leur présentation

>> TRIER SES DÉCHETS

___________________________

 2.   Je valorise mes déchets alimentaires et organiques en compostant dans le bac à couvercle vert d’eau ou dans les composteurs individuels ou collectifs

>> COMPOSTER SES DÉCHETS

___________________________

 3.   Je réduis mes emballages en favorisant l’achat de seconde main et l’achat en vrac

>> RÉDUIRE SES DÉCHETS

___________________________

 4.   Je dépose le verre dans les containers de collecte dédiés

>> TRI DU VERRE

___________________________

 5.   Je porte en déchetterie les déchets toxiques (piles, batteries, téléphones portable, électroménager, peintures...) ou volumineux (meubles, gros cartons...)

>> DÉCHETTERIES

___________________________

 6.   Je fais appel au service de collecte des encombrants à domicile si je ne peux pas les transporter (meuble, matelas...)

>> COLLECTE DES ENCOMBRANTS

___________________________

 7.   Je fais don de mes vêtements inutilisés ou je dépose le textile en point d’apport volontaire (quelque soit leur état)

>> RÉDUIRE SES DÉCHETS

___________________________

• Pour aller plus loin :

>> TOUS LES ÉCOGESTES

>> L'application "Guide du Tri" de Citeo