Quartier de l'innovation : le bâtiment Totem

Véritable espace de collaboration, d'innovation et de démonstration, le bâtiment Totem sera situé au cœur du quartier de l'innovation de la Métropole. Petits tours d’horizons techniques et architecturaux de ce bâtiment qui sera livré à la fin de l’année 2019.

Après le vote en décembre 2016 de la stratégie de développement économique et d’innovation, le conseil de la Communauté urbaine a approuvé, le 15 décembre les éléments constitutifs du bâtiment TOTEM et son plan de financement.

Dans la continuité de la métropolisation du développement économique et de la "Success story" de la métropole clermontoise après French Tech et I-site, le bâtiment Totem, porté par Clermont Auvergne Métropole répond à l'ambition de doter le territoire d’un quartier innovant à forte composante digitale au service de l’emploi et de l’attractivité, de l’ancrage et de l’accélération des startup.

Envisagé non pas comme une entité bâtie isolée, mais intégré dans un réseau de bâtiments où les startup et les entreprises évolueront selon leur maturité (parcours immobilier résidentiel), le Totem a vocation à devenir un lieu de référence et d'effervescence continue, facilitant la collaboration et les dynamiques intersectorielles (numérique, industries créatives.…). Il s'agit d'attirer et de favoriser l'innovation et l’entrepreneuriat en hébergeant et accompagnant des startup dans leur croissance, et d'irriguer le quartier de sa dynamique propice à la créativité et à l'expérimentation.

Eléments architecturaux

  • Un projet flexible et lisible
    Les éléments des structures se révèlent et se montrent. Ce qui porte est clairement identifié. C’est ce qui est fixe, ce qui ne « bouge » pas durant la vie du bâtiment ; contrairement aux éléments de partition (le cloisonnement) qui peuvent évoluer dans le temps et être reconfigurés suivant les besoins. L’idée directrice étant de limiter au maximum les points durs comme autant d’obstacles à la flexibilité et l’évolutivité du bâtiment.
    Les réseaux aérauliques et électriques suivent la même logique : ils sont visibles et se montrent. Pas de faux plafonds fermés, mais des systèmes en modules suspendus ouverts offrant une grande accessibilité aux organes techniques. Les adaptations ultérieures s’en trouvent simplifiées.
  • Un projet énergétiquement performant
    Le système de chauffage par géothermie verticale en boucle fermée, associé à des pompes à chaleur, utilise les ressources naturelles du sol pour chauffer et rafraîchir le bâtiment. Un système écologique par nature. Il est associé à des façades performantes : mêlant le verre dynamique électrochrome, dont la teinte varie grâce à un courant électrique afin de contrôler l’afflux du soleil, et des façades respirantes. Bâtiment à énergie positive et réduction carbone : pour attester du respect des bonnes pratiques mises en place dans le bâtiment, de ses performances énergétiques et environnementales, une démarche de labellisation E+C– sera menée.
    Le projet Totem est conçu à partir d'une maquette numérique 3D, dans un processus de travail collaboratif initié par l'architecte, avec ses ingénieurs et bureaux d'études, thermicien, économiste de la construction, … La démarche BIM anticipe virtuellement le bâtiment et la gestion de la totalité de son cycle de vie, de la conception à l'exploitation.
  • Un projet d’une grande logique constructive
    Les matériaux sont employés en fonction de leurs performances intrinsèques :
    • Le béton pour la stabilité et l’inertie : pour le socle en rez-de-chaussée, les fondations et les noyaux de circulation verticale.
    • Le bois pour sa légèreté et sa rapidité de mise en œuvre : grande préfabrication en atelier. Structure poteaux / poutres en bois lamellé collé, associé à des dalles pleines en bois (type CLT - Cross Laminated Timber = bois lamellé-croisé, dits "panneaux massifs").
    • Le verre pour la transparence : en façades
    • Le zinc pour la pérennité et la protection qu’il offre aux intempéries : en vêture
  • Un projet ouvert et transparent
    Les façades largement vitrées révèlent vers l’extérieur l’activité du Totem et son dynamisme. Le bâtiment est un lieu ouvert sur l’espace public, sur le quartier, sur la ville, sur la métropole.
  • Un projet écologique et contemporain
    Il met en œuvre des matériaux renouvelables et bio-sourcés. Matériau traditionnel par définition, le bois est ici mis en œuvre dans des situations non traditionnelles : ossature bois porteuse sur 7 niveaux / 28 m de hauteur, avec des assemblages d’une grande technicité.