Babymoov crée six filiales à l'étranger

L'entreprise clermontoise spécialiste de la puériculture accélère son développement à l’international.

« Nous sommes passés d'une société qui exporte à une entreprise internationale ».
Selon Laurent Windenberger l'un des trois co-gérants de Babymoov, en cinq ans, l'entreprise clermontoise spécialiste de la puériculture a opéré un virage à l'international déterminant pour son avenir.

Depuis 2012, Babymoov a créé six filiales à l'étranger (Allemagne, Espagne, Bénélux, Angleterre, Hong-Kong et États-Unis). « Cette stratégie de filiales réclame des investissements importants, mais l'effet de levier est énorme ! On a une bien meilleure maîtrise du marché et on est plus performant », assure la direction.

Aujourd'hui, 65 % du chiffre d'affaires sont réalisés en France, mais la PME auvergnate compte bien inverser la tendance et passer à 60 % du chiffre d’affaires à l'international d'ici à quelques années.

Créé en 1997, Babymoov connaît une croissance annuelle de 15 à 25 % par an pour un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros en 2014. La marque est désormais présente dans une cinquantaine de pays. Le bébé Babymoov a décidément bien grandi.

Sur le même thème

/ L'accompagnement à la création d'entreprise

Des aides pour accompagner le développement des commerces de proximité

/ Un écosystème dynamique

Dossier : Agriculteurs à tout faire

/ Un écosystème dynamique

Philippe et Alexis Blanc, la terre en héritage