Actualités et agendas

Des travaux de renaturation de l’Artière

02/06/2018 Préserver, recycler...

Le samedi 2 juin, Clermont Auvergne Métropole a organisé une découverte des travaux de renaturation de l’Artière menés sur les communes d’Aubière et de Beaumont.

Cette visite, en présence de Didier Laville, Vice-président de Clermont Auvergne Métropole en charge de l’eau et de l’assainissement, Christian Sinsard, maire de la Ville d’Aubière, Alain Dumeil, maire de la Ville de Beaumont, Jean-Pierre Morvan, directeur de la délégation Allier-Loire Amont de l’agence de l’eau Loire-Bretagne et de Jean-Pierre Brenas représentant le Président de la région Auvergne-Rhone-Alpes vient clôturer près de 11 années de réflexion, d’étude et de travaux.

Clermont Auvergne Métropole dispose de l'ensemble des compétences liées au cycle de l'eau : eau potable, gestion des eaux usées (collecte et traitement) et pluviales, gestion des milieux aquatiques et prévention de défense contre l'incendie. Si l'essentiel des travaux sur les cours portent sur l'entretien au quotidien de la végétation des berges afin qu'elle stabilise les talus sans gêner les écoulements ; un gros effort est également porté par la collectivité pour porter des opérations ponctuelles de renaturation des rivières urbaines.

 

Des constructions vétustes détruites

La rivière Artière dans sa traversée des communes d'Aubière et de Beaumont se caractérise par ses qualités écologiques encore bien présentes mais également par une urbanisation grandissante de son bassin versant. Dans ce secteur, sur un tronçon de 750 m, étaient présents 3 petits barrages anciens d'1.5m de hauteur hérités du passé mais sans usage actuel. Ces ouvrages non entretenus menaçaient de tomber en ruine et mettaient en péril les berges du cours d’eau. De plus, ces ouvrages altéraient l’écosystème puisque les poissons présents dans le cours d’eau ne pouvaient circuler librement. Leur destruction fut réalisée de manière progressive.

 

Un environnement accueillant

La rivière n'est pas la seule à avoir était concernée par les travaux. En effet, un «sentier pêcheur », initialement présent en rive droite, avait été interrompu suite aux érosions de berge causées par la rivière. L'opération de renaturation a été l’occasion de restaurer cette continuité piétonne tout en la transférant dans le domaine public.

 

Un chantier en plusieurs étapes

En 2014 et 2016, 2 chantiers de renaturation de l'Artière avaient déjà été menés, respectivement sur les sites de Crouël et sur la commune d'Aulnat, afin de créer des habitats propices à la biodiversité. Des tronçons de 250m et 450m avaient ainsi déjà été renaturés.

 

 

Coût total de l’opération : 546000 €
Plan de financement : Agence de l’eau Loire-Bretagne : 270000€ . Clermont Auvergne Métropole : 186000€ FEDER : 90000€